Coup d’envoi du pass sanitaire

Coup d’envoi du pass sanitaire

La mise en œuvre de la loi intervient trois jours après la validation par le Conseil constitutionnel d’une grande partie du projet, dont les grandes lignes avaient été dévoilées par Emmanuel Macron le 12 juillet.

À partir de ce lundi, et jusqu’au 15 novembre, l’accès aux bars et restaurants, y compris en terrasse, aux établissements de santé ou encore aux transports publics pour les longs trajets sera subordonné à la présentation d’une attestation (sous format papier ou numérique), prouvant l’immunisation contre le Covid-19 (acquise après guérison ou par vaccination) ou le résultat négatif d’un test de dépistage récent du coronavirus SARS-CoV-2.

Sont admis les résultats des tests PCR, antigéniques ainsi que les autotests supervisés par un professionnel de santé, de moins de 72 heures, sous réserve qu’ils soient certifiés avec un QR Code lisible.

Pour les grands magasins et centres commerciaux, l’obligation de présenter un pass sanitaire s’appliquera pour ceux dont la taille dépasse 20.000 mètres carrés et sera décidée au cas par cas, par les préfets.

Partager cette publication

Comment (1)

  • Coucou Répondre

    Très intéressant

    1 octobre 2021 à 16h55

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


Pouvons-nous utiliser vos données pour vous proposer des annonces personnalisées ? Nos partenaires recueilleront ces données et utiliseront des cookies pour mesurer les performances des annonces et les personnaliser. Découvrir comment aspiraterre-france.com et nos 10 partenaires collectent et utilisent ces données - En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer